Géochanvre F - Qui sommes-nous ?
Une vision, une innovation

Géochanvre est né de la volonté de son dirigeant, Frédéric Roure, agronome, ingénieur écologue, d’apporter une alternative écologique, éthique et économique aux produits de conservation des eaux et des sols (limitation érosion superficielle, perte de sol agraire, protection des berges, protections des talus, paillage, limitation des espèces envahissantes). Le constat est le suivant : les plastiques dérivés du pétrole sont largement rependus mais apportent de nombreux désagréments et génèrent des coûts de traitement pas pris en compte dans leur utilisation. En parallèle, les produits du marché dits « biodégradables », sont souvent à base d’amidon (type PLA, acide polylactique) dont le bilan carbone est défavorable ou bien, issus de mélanges de fibres d’importation traitées (emfumage des containers, traitement aux huiles de palmes, hydrocarbures, …). Ces filets récoltés, filés puis tissés à la main sont des produits sur lesquels pèsent des soupçons de manque de transparence sociale.

Uniquement des fibres de chanvre

La solution a été d’imaginer un procédé innovant permettant la production industrielle de géotextiles intissés, 100 % biodégradables avec uniquement des fibres de chanvre. Celui-ci ne demande qu’un apport en eau (et uniquement en eau), permettant d’offrir un produit parfaitement naturel. Le process de fabrication repose sur un brevet applicable dans 140 pays.

Applications

Notre innovation se décline au sein de quatre familles de produits :

Un outil industriel

Du made in France et des valeurs

Géochanvre est acteur de l’économie locale

L’entreprise est implantée en Bourgogne, au bord du canal de navigation et de la rivière l’Armançon, sur un ancien site industriel en reconversion. Elle est ainsi proche de ses deux matières premières, l’eau, retraitée par phyto-épuration et le Chanvre, produit dans le département. Par ailleurs, Géochanvre collabore avec des ESAT (Établissement et Service d'Aide par le Travail) pour la mise en conditionnement de ses produits et la confection de sacs et accessoires, contribuant à l’activité de travailleurs handicapés.

Une matière première locale,
produite sans engrais ni pesticides

Le chanvre recèle de nombreuses qualités

Il était utilisé autrefois pour la fabrication de cordage, preuve des qualités de résistance de sa fibre. La caravelle de Christophe Colomb était venue en France se faire confectionner ses drisses. En France, la Bourgogne Franche-Comté représente la première région Européenne pour la production de chanvre textile.

La culture du chanvre offre de nombreux bénéfices agronomiques.

Elle n’exige pas de traitement phytosanitaire et ne recourt pas à l’usage d’engrais, ce qui autorise sa mise en place dans les systèmes bio ou dans les zones de captage d’eau potable. Le chanvre contribue aussi à une amélioration de la structure du sol. Sa racine en pivot permet une aération du sol et une parfaite utilisation des nutriments accumulés sur un cycle précédent (en rotation 3 ans, le chanvre est souvent semé après une céréale, pour en utiliser la ressource azoté).